GLASSTRESS 2019, Biennale de Venise

Venetië (IT)
09 mai - 24 novembre 2019

Dans le cadre de la 58e Biennale de Venise, l’exposition GLASSTRESS montre une impressionnante séries d’œuvres en verre de grands artistes du monde entier. Les commissaires Koen Vanmechelen et Vik Muniz ont sélectionné une cinquantaine de délicates pièces d’art en l’honneur du dixième anniversaire de GLASSTRESS et du trentenaire de Berengo Studio.

"La sixième édition de GLASSTRESS renoue avec ses racines historiques à Murano", explique le commissaire belge, l’artiste Koen Vanmechelen. L’ancienne fonderie de verre fonctionne comme salle d’exposition pour des œuvres nouvelles et étonnantes et des installations d’artistes de renom comme Ai Weiwei, Tony Cragg et Thomas Schütte. Co-commissaire de l’exposition, l’artiste Vik Muniz invite les nouveaux plasticiens Prune Nourry, José Parlá et Xavier Veilhan à examiner comme le verre redéfinit notre perception de l’espace.

Vanmechelen relate ailleurs dans l’exposition une histoire de l’évolution de la verrerie d’art contemporaine à travers une sélection minutieuse de pièces réalisées au studio Berengo au cours des dix dernières années. Ses choix éclectiques sur le thème central de la migration sont exposés dans diverses pièces. La collection contient des œuvres énigmatiques de Javier Perez, Erwin Wurm, Jean Arp, Jaume Plensa, Ai Weiwei et Mat Collishaw. Vanmechelen : “Ces artistes font partie des déracinés, des expropriés. Ils ont été attirés par le feu éternel de la soufflerie de verre Berengo, et leur passion leur a inspiré une œuvre qui embrasse et reflète l’esprit de notre temps .”

Vanmechelen y présente aussi ses propres œuvres, une nouvelle série de sculptures consacrées au concept des Droits de l’Homme. Les encyclopédies des Droits de l’Homme, combinées à un livre sur la séquence ADN de son célèbre Cosmopolitan Chicken Project supportent divers éléments en verre, autant de symboles constants dans son travail artistique sur le délicat équilibre entre nature et culture. Les œuvres font en outre référence au Pavillon des Droits de l’Homme de Vanmechelen, un projet artistique lancé pendant la Biennale et qui prendra forme pendant une tournée internationale de deux ans sur presque tous les continents. L’OPUS ainsi créé sera présenté en 2021 à la 59e Biennale en appel et comme fondement potentiel d’un Pavillon supranational des Droits de L'Homme qui aura une place chaque année à la Biennale.

FICHE DE L’EXPOSITION
Glasstress
Fondazione Berengo Art Space
Campiello Della Pescheria, Murano
Plus d’informations sur
www.glasstress.org